• Alexandra Polaczyk

5 signes qui prouvent que vous êtes un(e) hypersensible perfectionniste

Si ce trait commun à de nombreuses personnes hautement sensibles - qui cherchent à 'bien faire’ dans tous les domaines de leur vie - peut être un moteur, un levier nous permettant de nous surpasser, la recherche de l’excellence et la quête de la perfection nous plongent parfois dans une spirale infernale et sans fin. Nous nous mettons alors une très forte pression pour parvenir à ‘être' et ‘faire' toujours plus et mieux… C’est épuisant, non ?


1- Besoin de contrôle

L’hypervigilance, ça vous parle ? C’est un moyen de nous rassurer, mais de vous à moi, peut-on être dans le contrôle permanent ? Vous connaissez la réponse... Et tenter d'y parvenir, c’est se mettre en situation continue de stress et d'anxiété...


2- Tendance à l'insatisfaction

Comment être content de soi ou de ce que l’on accomplit lorsque l’on vise des objectifs irréalistes ? On se déconnecte de l'essentiel, on perd de vue tout ce que l'on a mis en place, tout ce que l'on a fait jusque-là. On ne retient que ce qui ne nous convient pas. Pas très motivant et inspirant...


3- Dureté envers soi

Nous nous en demandons beaucoup, et une telle exigence peut conduire à de la colère contre soi, la culpabilité de ne pas y arriver, la remise en question de nos compétences, voire de notre personne. Ça fait beaucoup non ? Avec pour conséquence un effet délétère sur notre estime et notre confiance en nous…Double effet kiss cool…


4- Peur de l’échec

On se met la barre tellement haut que ça nous entrave, ça nous freine, ça nous paralyse. Voilà pourquoi certains d'entre nous procrastinent...


5- Difficulté à lâcher prise

Conséquence directe du besoin de contrôle… Accepter de ne pas être parfait, c’est accepter d’être soi...


Petit rappel : la perfection de l'être humain n'existe pas. Tenter de l'atteindre est peine perdue. Retenez bien ceci : notre valeur ne se définit pas par nos performances. Et faire de son mieux, c’est merveilleux !



0 commentaire