top of page
  • Photo du rédacteurAlexandra Polaczyk

Êtes-vous hypersensible ? Voici 12 signes révélateurs

Vous vous questionnez sur le degré de votre propre sensibilité ou celui de l'un de vos proches (enfant, conjoint, parent, ami...) ? Découvrez les caractéristiques qui pourraient évoquer une hypersensibilité et pourquoi on ne parle surtout pas de symptômes...


Hypersensibilité : symptômes ou signes ?

 

SUIS-JE HYPERSENSIBLE ?

 

Vous commencez à vous intéresser à la haute sensibilité ? Cette démarche est fort précieuse: elle va vous permettre d'en apprendre un peu plus sur le sujet, loin des nombreuses idées reçues qui circulent dans notre société. L'une d'entre elles laisserait entendre que la sensibilité élevée est un trouble ou une maladie dont les symptômes se soigneraient avec un potentiel traitement. Tout cela est totalement faux. Voilà pourquoi nous parlons en réalité de signes ou de caractéristiques, et non de symptômes. L'hypersensibilité est une particularité, comme le fait d'être gaucher. Elle induit une activité plus forte que la moyenne de certaines zones du cerveau servant au traitement des informations sensorielles et émotionnelles.


Suis-je hypersensible ?


Vous aimeriez savoir si vous êtes hypersensible ? Il est essentiel de considérer les signes qui vont suivre dans leur globalité. Par exemple, si vous pleurez facilement, les larmes seules ne constituent pas un indice concluant. Bien que nous soyons tous uniques et qu'il n'existe pas une seule façon d'être hypersensible, se reconnaître dans une grande majorité des caractéristiques ci-dessous offre une certaine perspective sur la sensibilité d'une personne.



1. Intense réactivité émotionnelle

L'hypersensibilité s'exprime souvent à travers une réactivité émotionnelle très forte. Les émotions agréables et désagréables ne sont pas simplement des réponses passagères à une situation mais des vagues puissantes, riches, intenses, variées, parfois submergeantes. Chaque nuance émotionnelle est ressentie de manière prononcée. Une joie est bien souvent vécue comme une extase (un coucher de soleil, un geste attentionné ou un moment de partage...), une tristesse comme un accablement (se sentir incompris, entendre des nouvelles dramatiques aux infos, percevoir le chagrin d'une autre personne, la souffrance animale...), une colère comme un explosion (être témoin d'une injustice, ne pas se sentir respecté, être critiqué.e, apprendre qu'un tiers s'en est pris à une personne que l'on aime...), une peur comme une terreur (le regard des autres, le jugement, l'échec, le conflit, l'avenir…). Cette réactivité émotionnelle peut se manifester par des larmes plus facilement que chez les personnes moins sensibles.



2. Profonde Empathie

Une grande majorité d'hypersensibles ressentent profondément les émotions des autres, avec la sensation d'être aussi une éponge émotionnelle. Cette empathie aiguisée permet de se connecter profondément avec les expériences émotionnelles de personnes qui les entourent (même avec un inconnu dans un bus qui semble très triste), de comprendre ce qu'elles ressentent, d'avoir un grand sens de l'écoute, de créer des liens significatifs et authentiques. Mais capter les énergies de l'entourage peut également entraîner une charge émotionnelle importante et générer du stress et une grande fatigue, par exemple quand une personne à proximité est déprimée, anxieuse, de mauvaise humeur, speed. Une sensation très désagréable d'envahissement peut se faire ressentir.



3. Sensibilité aux stimulations sensorielles

Les hypersensibles sont dotés d'une sensibilité accrue aux stimuli sensoriels. Ils sont réactifs aux stimuli subtils et entendent ou perçoivent des sons, couleurs, parfums, matières que d'autres ne remarquent pas. Par ailleurs, les bruits forts, les lumières vives, les odeurs intenses, la foule, l'agitation peuvent générer une surstimulation, un grand inconfort et des réactions intenses tant ils saturent rapidement. Ils peuvent être enclins à ne pas supporter longtemps les open spaces, les centres commerciaux, les transports en commun bondés, les restaurants bruyants tant ils influent sur leur niveau d'énergie...



4. Sens de l'observation et du détail

La haute sensibilité s'accompagne d'une observation aiguë du monde. Ce qui permet de discerner des subtilités de l'environnement que d'autres pourraient négliger ou ne pas percevoir. Par exemple, dans un contexte social, lire entre les lignes (non-dits, sous-entendus), remarquer des micro-expressions sur le visage d'autrui, des tensions subtiles, des préoccupations non explicitement évoquées, des léger changements d'humeur ; dans un lieu nouveau, remarquer des détails architecturaux, la texture des matériaux, les jeux de lumière ; dans l'environnement habituel, remarquer plus vite des petits changements, des objets déplacés...



5. Profonde réflexion intérieure et pensées en ébullition

L'hypersensibilité s'accompagne d'une réflexion intérieure profonde, d'un grand sens de l'analyse. Chaque détail est pris en compte. Les expériences, les relations et les événements sont explorés et disséqués avec une intensité qui peut être à la fois gratifiante et énergivore. Des situations apparemment simples se transforment vite scénarios complexes. La remise en question est courante. Les questionnements sont nombreux, avec un grand besoin de sens. le mental est très actif, bavard, agité. La personne peut se dire qu'elle pense trop.



6. Fatigue fréquente

Naviguer dans un monde riche en stimulations peut être épuisant. Le système nerveux est davantage sollicité, il sature donc plus vite, avec pour conséquence des baisses d’énergie rapides. Les hypersensibles sont donc sujets à une fatigue plus fréquente. Cette fatigue peut se manifester par une sensation d'épuisement après des interactions sociales, des lieux bruyants, des moments émotionnellement intenses, une surcharge d'informations, des tâches complexes, une concentration prolongée...


7. Irritabilité élevée

Quand le seuil de tolérance aux stimuli est dépassé, les bruits, sollicitations etc deviennent nerveusement insupportables pour les personnes hypersensibles. D’où des réactions vives et une irritabilité qui apparaît, en lien avec une grande fatigue. Le moindre petit désagrément est alors vécu comme une ‘agression' sensorielle ou émotionnelle.


8. Besoin de solitude et de calme

Les hypersensibles ont besoin de faire des pauses régulières, de repos, de détente, de silence, d'activités à leur rythme, de se couper des stimuli extérieurs pour recharger leurs batteries. La solitude devient alors un sanctuaire, et ce n'est pas toujours compris par l'entourage.



9. Sensibilité esthétique et artistique

Les œuvres artistiques et la créativité ont un impact puissant sur les hypersensibles. Ils ressentent une connexion profonde avec l'art, la musique, la littérature, trouvant dans ces domaines une voie d'expression émotionnelle unique. La beauté peut résonner intensément en eux, éveillant des émotions intenses, de l'émerveillement et un grand bien-être.



10. Sens aigu de la justice

Sur le papier, il va de soi que personne n’aime l’injustice, la violence, la maltraitance, la guerre dans le monde etc. Pas besoin d’être hypersensible pour détester cela, et heureusement. La différence entre des personnes à la sensibilité basse ou moyenne et des personnes hautement sensibles se situe ici dans l’ampleur des émotions et sensations que ces dernières vont ressentir face à certaines situations. Les injustices, petites ou grandes, peuvent déclencher des réactions intenses.



11. Intuition développée

Les personnes hypersensibles ont souvent une capacité innée à capter les subtilités de leur environnement, ce qui leur permet de développer leur sixième sens et, quand elles sont pleinement connectées à elles-mêmes et à l'écoute de leurs perceptions, de prendre en compte leur petite voix intérieure (feeling, bien-être ou sentiment de malaise...). Un très haut degré de sensibilité peut même être lié à un don de clairvoyance (médiumnité, précognition...)



12. Décisions plus longues à prendre

La prise de décision, aussi simple ou minime semble-t-elle (comme le choix d’un plat ou l’achat d’un vêtement), peut vite s’apparenter à un véritable casse-tête…Le moindre détail est pris en compte et examiné avec la même importance que des éléments plus globaux. Toutes les conséquences possibles de chaque option sont étudiées, avec en sus la peur de faire le mauvais choix. Ce qui ne facilite pas le recul...


Si vous vous reconnaissez dans une majorité de ces signes et qu'ils résonnent avec votre expérience personnelle, il est possible que vous soyez hypersensible :)

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page